• 2 Rue du Mayne, 33570 PUISSEGUIN

Un peu d'histoire

Marceau DUPUY

CRÉATION
Le Syndicat Intercommunal d’Alimentation en Eau potable de l’Est Libournais regroupant 24   communes(1) fût fondé le 17 février 1948 sous la présidence de M. Marceau DUPUY (Maire de Puisseguin et Député de la Gironde). Le syndicat définitif fût créé le 12 mai 1951 par arrêté préfectoral. A cette époque, les compétences du syndicat étaient la production, le traitement, le transport et la distribution de l’eau potable sur le territoire.

ÉVOLUTION
Le 7 janvier 1958, les communes de Parsac, Saint-Genes de Castillon, Saint Hippolyte, Sainte Colombe et Saint Etienne de Lisse intègrent le syndicat.
Après 38 années de présidence, M. Marceau DUPUY cède sa place à M. Jacques GOUDINEAU (Maire de Saint-Emilion), élu à l’unanimité le 16 juillet 1986.
Au 1er janvier 1998, les compétences du syndicat sont élargies. Le syndicat propose désormais aux communes, la gestion de l’assainissement collectif, semi-collectif et individuel (Collecte, transport, traitement et contrôle) ; cette nouvelle compétence est optionnelle, 24 des 27 communes ont adhéré à cette option. Le Syndicat Intercommunal d’Alimentation en Eau potable de l’Est Libournais devient alors Syndicat Intercommunal d’Eau et Assainissement de l’Est du Libournais. Les communes membres sont Belves de Castillon, Castillon La Bataille, Gardegan et Tourtirac, , Les Artigues de Lussac, Les Salles de Castillon, Lussac, Montagne, Mouliets et Villemartin, Néac, Pomerol, Puisseguin, Saint-Christophe des Bardes, Saint-Cibard, Saint-Emilion, Saint-Etienne de Lisse, Saint-Genes de Castillon, Saint-Hippolyte, Saint-Laurent des Combes, Saint-Magne de Castillon, Saint-Pey d’Armens, Saint-Philippe d’Aiguille, Saint-Sulpice de Faleyrens, Sainte- Colombe, Sainte-Terre, Tayac, Vignonet.
La commune de Francs intègre le syndicat le 23 novembre 2000.
Le 19 juillet 2007, M. Henri BOURLON (Maire de Puisseguin) est élu président du syndicat, succédant ainsi à 21 années de gouvernance de M. Jacques GOUDINEAU.
Entre 2006 et 2014, les communes de Pomerol et de Saint-Cibard délèguent au syndicat la compétence assainissement. A ce jour, seule la commune de Belves de Castillon assure elle-même en régie la compétence assainissement.
Le 30 avril 2014, M. Jean-Pierre QUET (Maire des Artigues de Lussac) succède à M. Henri BOURLON à la présidence du syndicat.
Aujourd’hui, le syndicat compte 27 communes (54 élus), 2 Châteaux d’eau, 9 réservoirs, 4 forages, 10 stations de traitement des eaux usées ; 3 agents techniques et 1 agent administratif, 1 président, 2 vice-présidents et 10 membres du bureau pour piloter cette structure qui a 73 ans en 2021.

(1) Belves de Castillon, Castillon La Bataille, Gardegan et Tourtirac, , Les Artigues de Lussac, Les Salles de Castillon, Lussac, Monbadon, Montagne, Mouliets et Villemartin, Néac, Pomerol, Puisseguin, Saint-Christophe des Bardes, Saint-Cibard, Saint-Emilion, Saint-Georges de Montagne, Saint-Laurent des Combes, Saint-Magne de Castillon, Saint-Pey d’Armens, Saint-Philippe d’Aiguille, Saint-Sulpice de Faleyrens, Sainte-Terre, Tayac, Vignonet

Thumb Thumb

MISSIONS

Syndicat d'Eau et D'Assainissement de l'Est du Libournais

Le syndicat, à la carte, exerce ainsi les compétences suivantes :

Eau potable (production, traitement, contrôles, transport, distribution),
Assainissement Collectif Eaux Usées (collecte, transport, traitement et élimination des déchets issus des ouvrages de traitement des eaux usées),
Assainissement Non Collectif (gestion des installations existantes, neuves et réhabilitées). , Le Syndicat des Eaux de l'Est du Libournais a confié à deux délégataires les missions ci-dessous. Le syndicat conduit lui-même, et activement, sa politique d’investissement.

Ses principales missions :

Produire et distribuer de l’eau potable,
Collecter et dépolluer les eaux usées,
Répondre aux questions des abonnés,
Investir au développement de ses réseaux et de son patrimoine (stations...etc.),
Suivre les travaux d’adduction d’eau potable et d’assainissement,
Contrôler les installations d’assainissement non collectif.

Organisation et Organigramme

Le syndicat est un Etablissement Public de Coopération Locale régi par un conseil syndical composé de 54 délégués, sur un territoire de 27 communes desservies en eau potable.
Suite aux élections municipales, L'organe délibérant du syndicat s'est réuni en 2020 afin d'installer les nouveaux délégués et élire son bureau :

Président : M. Jean-Pierre QUET, Commune Les Artigues de Lussac
1er Vice-Président : M. Daniel FENELON, Commune de Belves de Castillon
2ème Vice-Président : M. Patrick GOINEAU, Commune de St Christophe des Bardes

Les membres du bureau :

M. Jean-Luc BARBEYRON, Commune de Pomerol
M. Eric BARRET, Commune de Tayac,
M. Philippe BECHEAU, Commune de Saint-Philippe d'Aiguille
Mme Anne-Marie BERTRAND, Commune de Saint Hippolyte
M. Charles FAURE Commune de Saint-Magne de Castillon,
M. Max GADRAT, Saint Sulpice de Faleyrens
Mme Florence GISSOUT Commune de Francs,
M. Dominique LAGARDE Commune de Lussac,
M. Alain VALLADE, Commune de Saint-Laurent des Combes,
M. Bernard FONMARTY, Commune de Sainte-Terre,

  • Conseil syndical composé de 54 délégués
  • 27 communes desservies en eau potable
Thumb
Délégués

STRUCTURE DU SYNDICAT

La gestion quotidienne du syndicat est assurée par quatre agents:

M. Julien LHEMANN, responsable des services techniques, chargé du suivi des travaux en eau potable et assainissement sur le territoire, et responsable du SPANC (1).

Mme Sabrina TUAILLON, responsable administrative, chargée du suivi comptable et du secrétariat, des relations avec les élus, de l’accueil téléphonique.

M. Cédric ILPIDE, technicien SPANC, en charge des études et suivi de chantier des travaux d’assainissement non collectif,ainsi que des contrôles de bon fonctionnement des systèmes d”assainissement non collectif en cas de vente.

Mme Virginie PEYRAT, technicienne SPANC, chargé des campagnes de contrôle de bon fonctionnement des assainissement non collectif sur l’ensemble du territoire.

(1) Service Public de l’Assainissement Non Collectif